Dugdale Brothers

Dugdale Brothers est un fabricant de tissus anglais haut de gamme. Peu connu à l’international, il est pourtant réputé auprès des tailleurs britanniques pour ses tissus de qualité, s’inscrivant pleinement dans la tradition anglaise.

Cette digne maison a été fondée en 1896 par Henry Percy et Frederick Herbert Dugdale, à Huddersfield, capitale britannique des tissus de laine peignée (worsted cloth).

Grâce à la qualité de leurs étoffes, que ce soit en termes de conception, de tissage ou de finitions, leur réputation a vite grandi auprès des tailleurs européens comme américains. Aujourd’hui encore, ils continuent de travailler pour les meilleures maisons de Savile Row, mais aussi pour les grands noms de la mode et de la couture.

Publicité de 1935 pour Dugdale Bros.


Publicité de 1935 pour Dugdale Bros.

Aujourd’hui, Dugdale est une petite entreprise fort sympathique, qui propose une gamme d’étoffes variée. J’ai toujours grand plaisir à échanger avec eux, et je suis très fier d’avoir été l’un des premiers à proposer leurs tissus sur Paris (je leur ai fait un peu de publicité depuis, et ai été ravi de voir certains de mes confrères les ajouter à leur offre).

Les étoffes Dugdale et Thomas Fisher étaient la charpente de ma gamme à mon lancement, et ils ont lancés de nouvelles liasses depuis, ce qui fait que je commence à en avoir un certain nombre :

  • English classics & Town classics : une belle sélection de grands classiques pour la ville, dans un poids de 400g et une finition typiquement anglaise. Une valeur sûre pour des costumes confortables et qui dureront. Cela reste encore aujourd’hui une des mes liasses préférées.
  • Formal : une collection complète de tissus pour tenues formelles : smokings, jaquettes, habits et autres tenues de cérémonie, y compris les habits de vénerie. Une gamme de poids très variée, pour des occasions d’été comme d’hiver.
  • Corduroy & Moleskin : des cotons lourds (480g, 700g pour les corduroys, 600g pour les moleskins) et  pour pantalons mais aussi vestes, costumes, blousons, et pourquoi pas manteaux. Que des unis, mais dans un bon choix de couleurs.
  • Coatings : tissus pour pardessus, de ville ou de campagne, y compris quelques covert cloths.
  • Cap Breeze : une très belle liasse de mohairs, à un prix très abordable, mais sans sacrifice sur la qualité. 70% laine super 100s, 30% mohair, en 240g. Une référence : ce sont les tissus des costumes de Shia Labeouf dans Wall Street 2. Alors que la plupart des liasses de mohairs se limitent à des unis, celle-ci comprend aussi une série de rayures et quelques carreaux et princes de galles.
  • Luxury Lightweight : les laines froides de Thomas Fisher. Une belle main, une laine qui se travaille très bien, pour un rendu impeccable. Sans être une laine fortement retors type Fresco, elle froisse malgré tout assez peu.
  • Super 100s, Super 110s, Super 120s et Super 130s : comme leur nom l’indique, quatre liasses de laines classiques pour costumes, la liasse portant le nom de la qualité de laine. 340g pour le Super100s, 310g pour le Super 120, et 280g pour les deux autres.