Le pantalon, fashionnable plus tôt qu’on ne le pense

L’histoire de la mode crédite généralement Beau Brummel d’avoir mis le pantalon à la mode, sous l’époque de la Régence (1811-1820). Charles Bazalgette apporte un nouvel éclairage à l’histoire, sur son blog consacré à son aïeul le tailleur Louis Bazalgette, tailleur de Prinny, le Prince de Galle, futur Régent puis roi Georges IV.

Dandys célèbres de Bond Street en 1820 : le Comte de Sefton, le Duc du Devonshire, Lord Manners, "Poodle" Byng (avec son petit chien), et le Duc de Beaufort.

En effet, en parcourant les livres de comptes laissés par son ancêtre, il a retrouvé trace de nombreuses commandes de pantalons émises par le Prince de Galles, quelques années avant sa première rencontre avec Brummel.

Vêtements d’équitation, destinés à un usage purement sportif ? Message politique traduisant la sympathie du Prince pour les revendications du Tiers Etat français (les futurs sans-culotte) ? Expression de la mode de son temps, un peu avant l’arrivée du la scène du fameux dandy aujourd’hui crédité de presque toutes les innovations vestimentaires de son temps ? Nous manquons d’informations, mais en tout cas, voilà des éléments concrets et factuels qui interrogent notre vision traditionnelle de l’histoire de la mode masculine.

Et c’est pourquoi j’aime autant ce blog. Bravo, Messieurs Bazalgette !