Nouvelle offre : mesure industrielle

Le roulé de revers d’une veste entoilée

Quelle place pour la mesure industrielle chez un artisan tailleur ? Vaste débat. J’ai longtemps hésité à sauter le pas, jusqu’à ce qu’on me présente l’excellent travail d’un atelier du nord de l’Italie : un montage entoilé particulièrement souple, des finitions de qualité, un prix contenu… bref, la tentation était grande. Et comme d’un autre côté ma charge de travail ne va pas en diminuant, pouvoir livrer un costume sous environ un mois n’est pas un atout à négliger.

Quelques clients ont accepté de « jouer les cobayes », et j’avoue avoir été bluffé par les résultats.

C’est donc avec enthousiasme que je lance cet automne ma nouvelle offre de mesure industrielle, qui j’espère vous séduira.

Quelle différence avec mes offres de Petite et Grande mesure artisanales ? Voyons d’abord ses avantages :

  • un délai de livraison contenu (environ 1 mois) et maîtrisé (l’avantage d’un outil de production industriel sur un atelier artisanal)
  • un prix « placé », puisque l’offre commence à 1400€ le costume deux-pièces (contre 1800€ pour la Petite mesure en montage entoilé et 2500€ pour la Grande mesure)

Ce qui distingue le produit industriel d’un produit artisanal :

  • le style du vêtement est défini en choisissant parmi les options prévues par mon partenaire.  Alors qu’en artisanal, tout est possible (certains de mes clients ont par exemple des demandes très précises pour ce qui concerne les poches intérieures de leurs vestes), en industriel le choix est limité aux options proposées
  • la coupe est de type « demi-mesure » : la prise de mesure permet d’adapter un patron de base pré-existant, au lieu de définir un patron totalement personnel pour chaque client. L’honnêteté me force à reconnaître que dans la majorité des cas, le résultat est tout à fait correct, voire même excellent.

 

Je suis persuadé que cette nouvelle offre industrielle donnera largement matière à se faire plaisir : choix du tissu parmi l’ensemble de ma gamme (qui ne cesse de s’étoffer), choix de la doublure (bemberg, soie, satin, coton…), choix de la coupe (droite, croisée, 1, 2, 3 boutons… ou plus…), du revers, du type de poches… les possibilités sont déjà très vastes.

 

A noter que cette offre est particulièrement adaptée pour les cérémonies : costumes de mariage, bien sûr, mais aussi plusieurs modèles de smokings, et même jaquette ou habit.

 

Les types de doublure :

Doublure entière

 

Demi-doublure : devant doublé, dos en haut seulement

Doublure au quart : devant et dos sont partiellement doublés

Veste non doublée : aussi légère qu’un foulard…

 

Quelques détails :

Poche poitrine « barchetta » et milanaise au revers : le style italien

Poche côté de biais, avec poche ticket : alignement des carreaux sur ce tweed de chez Johnstons

Doublure partielle : détail de la fente latérale et du sac de poche (vus de l’intérieur de la veste, bien sûr !)

Les cols sont montés et rabattus à la main, de façon traditionnelle

Mots-clés :